D’émouvantes retrouvailles

Vendredi 30 Octobre, 20 heures. L’effervescence était palpable dans l’auditorium de Lyon : petits et grands -nous étions plus de deux mille- s’étaient donnés rendez-vous autour de l’Orchestre national de Lyon après une absence d’un an liée au Covid.

Halloween.. Pour ces retrouvailles, l’ONL tenta de nous effrayer avec un répertoire mêlant de grands classiques (Prokofiev,Saint Saens) avec des contemporains (les dents de la mer, Harry Potter). Pari réussi ; nos frissons furent de plaisir.

22 heures. Explosion de joie dans la salle. Les musiciens, conduits par Anton Homer, sont applaudis pendant de (très) longues minutes. Difficile d’imaginer à quel point la musique peut faire du bien !