Nemo Auditur

Tout droit… ou presque !

Toute allusion à des personnes existant ou ayant existé est un poisson d’avril. 😀

Si vous aimez l’humour façon Monthy Python, Staged est pour vous. Pendant six épisodes, David Tennant et Michael Sheen évoquent, en visioconférence leurs tourments personnels et professionnels durant un confinement que leur imposent les autorités sanitaires.

Chez soi et derrière un ordinateur, comment répéter une pièce de théâtre ? Et rester pro sans sombrer dans la dépression ?

C’est drôle et décontenançant. Tennant et Sheen vous surprendront par leur talent et leur capacité d’improvisation. Vous tenterez de distinguer le vrai du faux. L’on sent bien que les deux comédiens s’amusent beaucoup avec, autour d’eux, quelques guest stars croustillantes.

The Independant : « Staged est une distraction bienvenue, le portrait très agréable de deux artistes en enfants égoïstes et irritables« .

Les deux saisons sont actuellement disponibles sur Canal + séries. En VOST, of course ! 😀

Quelques jours de détente… ENFIN ! De VRAIES vacances, auxquelles Nemo ne croyait plus. Ces dernières semaines furent ô combien difficiles avec des montagnes de dossiers, des justiciables agressifs (ou mal élevés ? c’est possible, ça ?) , un discours sanitaire inaudible parce que sinon, on ne fonctionnerait plus. Et, en point d’orgue, une agression physique qui n’a secoué que Nemo (sinon à quoi que ça servirait, hein ?).

Alors, que vas-tu faire pendant tes vacances, Nemo ? Fermer le PC pro. Jusqu’à la fin du mois, le monde pourra s’écrouler, Nemo n’y sera pour personne. Vous avez vu ? Nemo a changé sa bannière. Parce que sur ce blog, on parlera d’autre chose que du glaive et de la balance.

Dormir, lire, violoner… Se ressourcer pour ne pas perdre pied.

S’éloigner de tout rapproche un peu de l’essentiel. De vous.

Nemo vous embrasse.

Catégories : BlogÉtiquettes :

Hier en France, le premier ministre exposait à la représentation nationale les mesures prises par l’Exécutif destinées à freiner l’épidémie Covid. En Belgique, l’Etat a choisi d’oeuvrer par arrêtés ministériels. Considérant que cette situation était illégale, la Ligue des Droits Humains a saisi le Tribunal de Première Instance de Bruxelles.

« Nous estimons qu’au vu des restrictions aux libertés fondamentales imposées pour lutter contre la pandémie de Covid-19, un débat au sein du Parlement était indispensable. Si des restrictions à ces droits et libertés peuvent bien entendu avoir lieu, au vu de l’importance des enjeux et de la nécessité de protéger les droits à la vie et à la santé des individus, elles doivent cependant être justes et proportionnées” a plaidé Me Audrey Lackner.

Dans une décision du 31 Mars, le Tribunal bruxellois a condamné l’Etat belge à « mettre un terme à la situation d’illégalité apparente découlant des mesures restrictives des libertés et droits fondamentaux”. Il lui fixe un délai de 30 jours pour se conformer à sa décision, sous astreinte de 5000 euros par jour de retard.

Cette décision concerne toutes les mesures prises au niveau fédéral (port du masque, fermeture des établissements, interdiction des voyages non essentiels, distanciation sociale…) à l’exception des couvre-feux .

Le cabinet du Premier ministre a indiqué que cette condamnation était « en cours d’analyse ».

En peignoir rose. 😋 Nemo est pour l’égalité des sexes❗️

L’oignon est l’ami fidèle des trafiquants. 🧅 Il se conserve longtemps et son odeur masque celle du cannabis pendant le transport.

%d blogueurs aiment cette page :