D’Ă©mouvantes retrouvailles

Vendredi 30 Octobre, 20 heures. L’effervescence Ă©tait palpable dans l’auditorium de Lyon : petits et grands -nous Ă©tions plus de deux mille- s’Ă©taient donnĂ©s rendez-vous autour de l’Orchestre national de Lyon aprĂšs une absence d’un an liĂ©e au Covid.

Halloween.. Pour ces retrouvailles, l’ONL tenta de nous effrayer avec un rĂ©pertoire mĂȘlant de grands classiques (Prokofiev,Saint Saens) avec des contemporains (les dents de la mer, Harry Potter). Pari rĂ©ussi ; nos frissons furent de plaisir.

22 heures. Explosion de joie dans la salle. Les musiciens, conduits par Anton Homer, sont applaudis pendant de (trĂšs) longues minutes. Difficile d’imaginer Ă  quel point la musique peut faire du bien !