Nemo Auditur

Tout droit… ou presque !

Claude Brasseur alias Vidocq

Paris, 1811. Eugène-François Vidocq, condamné par le tribunal criminel de Douai à huit ans de travaux forcés pour « faux en écritures publiques et authentiques » devient le nouveau chef de la Sûreté parisienne. « Excellent physionomiste, il repère toute personne, même grimée, qu’il a préalablement dévisagée (ayant vu cette personne une fois, il la reconnaît au premier regard). Il excelle lui-même dans l’art du déguisement. L’urbanisation qui accompagne la révolution industrielle et la constitution des classes laborieuses que l’on observe à la fin de la Restauration transfèrent la peur du crime des zones rurales vers la ville, et c’est dans ce contexte qu’opère Vidocq. Ses nombreux succès et ses méthodes peu orthodoxes lui apportent autant d’admirateurs que de détracteurs. Ses hommes revendiquent trois fois plus de captures que les policiers classiques entre 1811 et 1827. » (Wikipedia)

Entre 1971 et 1973, dans « les nouvelles aventures de Vidocq » Claude Brasseur a fait revivre le premier détective privé de France. Souvenir…

 

25 réflexions sur “[Les Séries de Nemo]

  1. Pangloss dit :

    Un bon souvenir. Merci!

    J'aime

    1. Nemo Auditur dit :

      Une autre France 😉

      J'aime

  2. etoile31 dit :

    Merci pour ce focus sur ce personnage, grâce à l’envol de Brasseur parti rejoindre les Zanges, Yeah! On arrive les gens! Oarrive! Intéressante mise en relation, Nemo avec la révolution industrielle et le crime, son évolution. Garder à l’esprit que les fondateurs du capitalisme sont ceux qui pressentant les limites de leur commerce lié à l’esclavage sont ceux-là mêmes qui ont financé les principales inventions qui ont permis ce développement tout à la fois de l’industrialisation et de l’esclavage contemporain (les ouvriers et les employés). En effet, ces tenants des « comptoirs » de l’esclavage essentiellement des rosbifs, dépassés par leurs propres fortunes ont vite réalisé que le modèle de la mise en esclavage de la population africaine pouvait parfaitement être transféré en un modèle copier-coller aux populations européennes, au vu de la croissance exponentielle des besoins de l’industrie en main-d’oeuvre servile et exploitable. C’est ainsi ques des migrations ont vu le jour , migrations volontaires, d’un pays européen à un autre, comme de l’Allemagne vers l’Angleterre pour l’industrie textile notamment. migrations au sein desquelles on trouve certains Marx et Engels, Engels un financier-industriel-mécène et Marx un ouvrier de base doté d’un cerveau à défaut de capital monétaire. À propos de cette histoire de la transposition de l’esclavage d’Afrique à l’esclavage occidental industriel, des documentaires passionnants documentés sont disponibles sur les sites de Radio-France https://www.franceculture.fr/emissions/entendez-vous-leco/le-capitalisme-au-banc-des-accuses-14-un-systeme-a-son-apogee où l’on retrouve un certain F. Braudel cité dans un des liens internet.
    Je n’ai jamais eu ni jamais regardé la télévision, mais issu de cette génération (cf. archives INA), j’entendais souvent mes copains mentionner le nom de Vidocq lorsque nous jouions « aux gendarmes et au voleur » (ben oui, il faut plusieurs gendarmes pour choper un voleur – cf. le cerveau)

    J'aime

    1. Nemo Auditur dit :

      Passer de la délinquance et du crime à l’esclavage… trop fort, Henri ! 🙂 Perso, j’aurais parlé de misère humaine. Mais bon.

      Aimé par 1 personne

      1. etoile31 dit :

        Cé cappilotracté, certes, mais ceci essplike cela, et puis lorsque l’on associe des liens hypertextes à ses articles, c’est généralement qu’il y a un sens.., et effectivement, la peur des urbains de voir arriver la violences des barbares ruraux, c’est essentiellement lié au fait de l’industrialisation et de sa source le capitalisme, lequel est bien la source des différentes formes d’esclavage, racial, social, sexiste, etc. ce qui a bien pour conséquence la misère humaine (et toc! – quand le minou retombe sur ses papattes! – telle qu’elle est organisée de nos jours démocratiquement, Ha Ha Ha!

        J'aime

        1. Nemo Auditur dit :

          Je ne suis pas sure que les arabes qui ont asservi les noirs étaient capitalistes 🙄

          J'aime

          1. etoile31 dit :

            C’était une variante qui n’a pas évolué comme l’ont fait les détenteurs des comptoirs anglo-saxons en investissant massivement dans une reconversion de type chrétien et non musulman, dans l’innovation technique, machine à vapeur, etc. Mais effectivement il y a eu deux modes de commercialisations des esclaves africains avec des finalités différentes. On connait la suite et le montant de l’addition,.

            J'aime

          2. etoile31 dit :

            Question posée ce midi à l’un de mes fils qui a fait de grandes études en histoire et géographie… ils ont thésaurisé de colossales d’ozone et massivement investi mondialement depuis la fin de l’esclavage en agissant comme les anglo-saxons. Il m’a cité les célèbres sultanats:Oman, le Quatar et les puissances financières existent toujours et le modèle de l’esclavage et son économie existent toujours en Afrique et au Moyen-Orient, mais Chut! Nos dirigeants occidentaux n’en savent strictement rien…

            J'aime

            1. Nemo Auditur dit :

              Ils ont thésaurisé quoi ?

              Aimé par 1 personne

              1. etoile31 dit :

                Le pognon issu du trafic d’esclaves au travers des siècles, Banane! Et pas des pétales de fleurs séchées, Pardi! Tè!

                J'aime

                1. Nemo Auditur dit :

                  C’est moi la banane ? Huissier, c’est ça qu’il a dit ?

                  Aimé par 1 personne

                  1. etoile31 dit :

                    Quoi l’huissier ? Pan! My name is Georges! Georges….Courtois Ha Ha Ha ! Viens ici huissier, viens ici!!!!

                    J'aime

  3. Filimages dit :

    Que d’évolutions dans le cinéma en 50 ans ! Ces images ont pris un sacré coup de vieux…

    J'aime

    1. Nemo Auditur dit :

      Des images de l’ancien monde. Sans être réac, celui que je préfère. Car le nouveau monde pue encore davantage.

      J'aime

      1. Filimages dit :

        Positive en te disant que certaines choses sont mieux aujourd’hui.
        Dans les années 70, il y avait plus de 15000 morts par an sur les routes de France et les gens fumaient partout, y compris au restaurant, au boulot et dans leur voiture avec leurs enfants dedans !
        Il n’y avait pas Internet et le blog de Némo n’existait pas. Comment faisaient les gens ??? 🙂

        Aimé par 1 personne

        1. etoile31 dit :

          y avait bôcoup moins de cancers, bôcoup moins de pauvres, bôcoup moins de sdf (clochards,), bôcoup moins de très très riches, bôcoup plus d’oideaux, bôcoup plus d’insectes, bôcoup plus de rongeurs, bôcoup moins de Douglas, bôcoup plus de coquelicots et de fleurs sauvages dans les blés, et bôcoup moins de réfugiés sans papier, par exemple! bôcoup plus de courrier postal, ossi!

          J'aime

          1. Filimages dit :

            C’est quoi le courrier postal ?
            Une fois (et c’est véridique !), j’ai montré la grosse boîte aux lettres jaune, devant un bureau de Poste, en lui expliquant à quoi ça sert. Il n’a pas compris l’intérêt du concept… 🙄

            Aimé par 1 personne

            1. etoile31 dit :

              Je suis bon pour le rebut et tu me le fait remarquer très élégamment, je t’en remercie🌿👻🌿😱🌿👻🌿. Tous auto-entrepreneurs, le facteur ossi! Pi les préfets aussi, Tè! Et que vive la libre entreprise numérisée

              J'aime

              1. Filimages dit :

                Mais non, Henri. Pars pas ! A toi tout seul, tu représentes plus de la moitié du chiffre d’affaire de l’activité postale de la Poste… 🙂

                Aimé par 1 personne

                1. etoile31 dit :

                  Ça peut rapporter du pognon ça ? Ou au moins un titre, une affiche? Un t-shirt?

                  J'aime

                  1. Filimages dit :

                    Un pin’s !
                    Ou un coupon de réduction chez Mc Do (le fast-food, pas Marc Dorcel)..

                    J'aime

                    1. etoile31 dit :

                      Dans ces conditions, j’arrête La Poste,

                      Aimé par 1 personne

        2. Nemo Auditur dit :

          Ah oui, en effet ! 🤭

          Aimé par 1 personne

  4. dasola dit :

    Bonjour, heureusement que le DVD existe. J’ai la série que je revois de temps en temps. C’est un vrai bonheur. . Les amours de Roxane (Danièle Lebrun géniale) et Vidocq sont irrésistibles. Bonne fin d’après-midi.

    J'aime

    1. Nemo Auditur dit :

      C’était une autre époque… et c’était chouette ! :=
      Merci de votre visite.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :