Nemo Auditur

Tout droit… ou presque !

Jeudi 15 Octobre, agissant dans le cadre l’information judiciaire ouverte par la Cour de justice de la République sur la gestion de l’épidémie par les membres du gouvernement, le domicile de l’ancien premier ministre fut perquisitionné par les gendarmes de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (Oclaesp).

10 réflexions sur “Perquisition Covid chez E. Philippe

  1. etoile31 dit :

    Mais quel cirque! Mais quel cinéma! Foutaient de gueule en cinémascope et dans aucune caméra de télévision…
    Perquisitions bien organisées pour ces privilégié-e-s prévenu-e-s quelques semaines avant pour leur prier de se débarrasser de tous les éléments interessants… Ha Ha Ha !
    Ou comment prendre les pauvres gens pour des cons…

    J'aime

  2. blackbonnie64 dit :

    Sait on jamais… Peut être ont ils trouvé des documents compromettants coincés par des magnets La Vache Qui Rit sur la porte du frigo.

    J'aime

  3. Les gendarmes luttent contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique … pour de vrai ?
    Bise et doux bout de lundi, chère madame la juriste.

    J'aime

    1. etoile31 dit :

      Des gendarmes français et des magistrats français en perquisition à 6H du matin sans prévenir les personnes intéressées avec le soutien des deux ministres intègres comme deux prévôts aux probité sans équivalent depuis les origines de l’humanité, il fallait à tout prix éviter la présence de journalistes pouvant dévoiler des scènes d’une rare violence….

      J'aime

  4. Filimages dit :

    « L’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique »
    Jamais entendu parlé de ce truc. Même pas pendant le scandale des déchets de chantiers déversés un peu partout…
    C’est nouveau ?

    J'aime

    1. Nemo Auditur dit :

      J’ignorais aussi son existence. Il sert à quoi ??

      J'aime

      1. Filimages dit :

        Faut mener l’enquête !

        J'aime

        1. Nemo Auditur dit :

          WIKIPEDIA: « L’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (Oclaesp) est un service de police judiciaire de la Gendarmerie nationale française ayant pour vocation de s’intéresser à l’ensemble du contentieux découlant des atteintes portées à l’environnement et à la santé publique (pollutions maritimes, trafics d’espèces animales protégées, trafics de produits dopants ou de déchets toxiques, lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane, contrefaçons de médicaments, trafics d’organes…). Il a été créé par le décret no 2004-612 du 24 juin 2004 ».

          J'aime

    2. Nemo Auditur dit :

      Voir ma réponse Filimages. Ce truc a l’air très sérieux.

      J'aime

      1. Filimages dit :

        Effectivement. On a tous déjà vu des reportages sur leur travail, mais sans jamais avoir retenu le nom de leur service. Faut dire que « Oclaesp », c’est pas facile à retenir…

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :