Nemo Auditur

Tout droit… ou presque !

Nemo habite dans un territoire épargné par le virus. Mais travaille au coeur de l’épidémie. Autour d’elle, les malades tombent comme des mouches. Alors ce soir, le Président de la Vème République annoncera des mesures plus contraignantes. Car les médecins sont formels : « si les services d’urgence saturent, c’est tout le système de soin qui sera parterre ».

Les Révolutionnaires l’ont écrit : la France est un pays de droits et de libertés. L’Etat ne peut indéfiniment les restreindre pour pallier sa carence. Alors, s’il refuse de doter son système de santé, il doit accepter l’augmentation de la mortalité.

10 réflexions sur “Qu’est-ce qu’on attend ?

  1. Filimages dit :

    Aucun politique n’acceptera l’augmentation de la mortalité. Trop impopulaire.
    Préparons-nous au retour des restrictions…

    J'aime

    1. Nemo Auditur dit :

      Les restrictions sont, elles aussi, impopulaires !

      J'aime

      1. Filimages dit :

        Pas autant. Entre deux maux, il faut choisir le moindre…

        J'aime

  2. etoile31 dit :

    Les Fonds de pension sont prêts, c’est un peu comme les barrages hydrauliques, les aéroports, les autoroutes, les ports, l’eau, le gaz, l’électricité, les gares, le réseau ferroviaire, le contrôle aérien, la météorologie, la téléphonie, les transports, l’éducation, etc. Tout vient à point pour qui sait attendre….La quasi totalité, si ce n’est aujourd’hui la totalité des hôpitaux privés sont déjà sous contrôles de fonds de pension et gérés par des énarques aux bons salaires… Et comme tu le démontre très bien, les états d’esprits sont prêts…
    Il faut juste organiser la privatisation des profits et la répartition des pertes sur différent impôts sur le dos des pauvres, mais les énarques qui dirigent actuellement l’hôpital privé s’en occupent, LaREM fera le reste, question de mois, au point où en est le système de santé…
    Droits et Libertés…? pour quelles utilités? Quelles ( Ramsay, Elsan…, Au boulot! épicétou!

    J'aime

    1. Nemo Auditur dit :

      C’est vrai, toussa, c’est vrai…

      Aimé par 1 personne

      1. etoile31 dit :

        La vérité est un bien grand mot, il n’empêche, ces privatisations des biens publics au profit d’intérêts purement individuels et personnels sont des faits et les arguments pour parvenir à ces fins de spoliation sont de véritables atteintes à l’intérêt général et assimilables à du vol en bandes organisées et à des associations de malfaiteurs. Mais le fait de la représentation (assemblées)associée au fait de la délégation( de pouvoir) permettent d’organiser ces techniques de vols et de racket(je viens de passer au péage) en totale impunité….

        J'aime

        1. Nemo Auditur dit :

          J’ajoute que les conflits d’intérêts s’accumulent éhontément au vu et au su des électeurs. Mais personne ne réagit.

          Aimé par 1 personne

          1. etoile31 dit :

            Il suffit d’observer que ceux qui évoquent simplement le moindre de ces sujets là (injustices, discriminations, etc.) de manière publique font l’objet de mutilations, de par la violence institutionnelle d’état aux seules fins politiques, celles et ceux qui réagissent sont mutilés, éborgnés, harcelés, stigmatisés, fichés, eux et leurs familles, leurs proches. C’est un simple constat, c’est factuel, répertorié.
            Si les élections changeaient réellement les choses, il y a bien longtemps qu’elles seraient interdites… Libre à chacun de penser que les élections peuvent intéresser les personnes conscientes de la réalité.

            J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :