Florence (Italie)

« Tout homme qui marche peut s’Ă©garer » Goethe.

History repeating

J’ai envie de vous faire (re)dĂ©couvrir ce titre Ă©crit par Alex Gifford et interprĂ©tĂ© par le duo britannique Propellheads en 1997.

Avec ses rythmes de jazz mĂȘlĂ©s au breakbeat et Ă  la voix puissante de Shirley Bassey , « History repeating » aurait pu faire la BO d’un 007
 mais non. En tĂȘte des charts anglais pendant plusieurs semaines, le titre a vendu des Jaguar, des sĂ©ries tĂ©lĂ© et mĂȘme un cĂ©lĂšbre shampooing !

En voici le clip, tourné en monochrome et délicieusement vintage.

D’Ă©mouvantes retrouvailles

Vendredi 30 Octobre, 20 heures. L’effervescence Ă©tait palpable dans l’auditorium de Lyon : petits et grands -nous Ă©tions plus de deux mille- s’Ă©taient donnĂ©s rendez-vous autour de l’Orchestre national de Lyon aprĂšs une absence d’un an liĂ©e au Covid.

Halloween.. Pour ces retrouvailles, l’ONL tenta de nous effrayer avec un rĂ©pertoire mĂȘlant de grands classiques (Prokofiev,Saint Saens) avec des contemporains (les dents de la mer, Harry Potter). Pari rĂ©ussi ; nos frissons furent de plaisir.

22 heures. Explosion de joie dans la salle. Les musiciens, conduits par Anton Homer, sont applaudis pendant de (trĂšs) longues minutes. Difficile d’imaginer Ă  quel point la musique peut faire du bien !

Le monde est stone

Charlie, î Charlie, qu’allons-nous faire sans toi ? 🎾